5.11.2017 - 26.11.2017

« Depuis 2014, un conflit fait rage en Irak et en Syrie suite à la proclamation d’un état islamique par des militants qui dès le début se mirent à identifier certaines propriétés avec la lettre arabe « ن » qui équivaut à la lettre « n » dans notre alphabet. De nombreuses familles trouvèrent cette lettre inscrite sur leurs maisons et églises. Dans la culture arabo-musulmane, le symbole ن  sert également à désigner une personne chrétienne car il s'agit aussi de la première lettre du mot « nasrani » qui signifie « Nazaréen ». Ils utilisent ce signe pour identifier ceux qui suivent Jésus-Christ de Nazareth. 

 

Nous connaissons tous le slogan « Je suis Charlie » ou d’autres qui ont été utilisés pour montrer de la solidarité avec ceux qui ont soufferts lors d’atroces attaques qui ont eu lieu ces dernières années. « Je suis n » , est notre déclaration car nous refusons de détourner notre regard de ceux qui souffrent à cause du Nom de Jésus. La Bible déclare que lorsqu'un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui. Cette série t'encouragera à ne jamais oublier ceux qui vivent dans les régions du monde où la foi implique un prix élevé et aussi à prier pour eux. « Je suis n »  est notre décision de compter le coût d’une vie de disciple et notre choix de vivre comme eux avec courage, persévérance, un sens de sacrifice, en pardonnant l’impardonnable et en demeurant fidèle dans l’épreuve, car nous aussi, nous sommes tous « n »

Johannes Amritzer - Abandonne-toi

Majo Ekundayo - Pardonne

Timothée Zürcher - Un sens d'éternité

Timothée Zürcher - Un sens de sacrifice